Inchydoney Memories

Inchydoney Memories

Greyhound

Naissance le 28 avril

Naissance le 28 avril

Lulubelle a mis au monde 11 chiots, par les voies naturelles. Le premier né à 7h45, puis des naissances successives très rapprochées jusqu'à 14h45. Et enfin, deux femelles particolores à 18h30. Très tôt, Lulubelle a exprimé de très grandes qualités maternelles : elle a percé les poches et coupé elle-même les cordons alors qu'il s'agissait de sa toute première portée et a tout de suite nettoyé les voies respiratoires des petits avant de les réchauffer contre elle. Je l'ai bien évidemment assistée, mais elle a réalisé elle-même l'essentiel du travail.

Beau travail Lulubelle !

Beau travail Lulubelle !

Au soir du 28 avril, les chiots se pressent aux mamelles pour recevoir leur première tétée de colostrum, particulièrement riche en anticorps maternels.

30 avril : une maman exceptionnelle !

30 avril : une maman exceptionnelle !

Pendant les tout premiers jours après la naissance de ses bébés, Lulubelle est constamment restée auprès d'eux, les quittant uniquement pour aller faire ses besoins en quatrième vitesse. Pendant cette première semaine, je l'ai nourrie dans la caisse de mise bas, double gamelle six fois par jour, afin qu'elle trouve la ressource suffisante pour produire le lait nécessaire à ses onze chiots sans puiser dans ses réserves : suralimentée en croquettes puppy favorisant la lactation (600 à 800 g par jour), en viande de poulet (un poulet désossé), en pâtes cuites dans le bouillon du poulet (100 à 300g de pâtes pesées crues).

De beaux bébés repus !

De beaux bébés repus !

Encore aveugles et sourds, les chiots sont entièrement dépendants de leur mère. Elle les alimente, stimule leur excression en léchant leurs parties urinaires et anales. Elles les tient au chaud avec son corps, car ils sont à ce stade incapables de réguler leur propre température. Et bien entendu, elle les protège de toute agression extérieure.